Photo d'un bureau éco-responsable afin de limiter l'impact environnemental
Flex-office et bureau

17 conseils pour réduire son impact environnemental en mode hybride : au bureau et en télétravail

Par
Célia
le
24/11/2022

Le passage en télétravail des collaborateurs a provoqué de réelles mutations dans la façon dont nous travaillons, consommons et nous déplaçons. Ces changements ne sont pas sans conséquences sur l’environnement. C’est sur ce sujet que se sont penchés l’ADEME, en partenariat avec l’État, pour produire l’infographie Qqf (Source : INSEE, Malakoff Humanis, DARES et GreenIT).

Nous avons résumé dans cet article les principaux leviers pour réduire son impact environnemental dans ces nouveaux modes de travail.

Télétravail et environnement : quel constat ? 

Parmi les 25 millions d’emplois salariés en France, 13 millions soit 46% travaillent dans des bureaux, et auraient donc des postes télétravaillables - au moins partiellement. 

Les secrets du trajet domicile/travail 

Le trajet domicile/travail est le premier poste d’émission de gaz à effet de serre des activités de bureau. 

Parmi ceux qui se déplacent pour se rendre au bureau : 

  • 73% utilisent la voiture ;
  • 16% prennent les transports en commun ;
  • 7% marchent ;
  • et 4% roulent en deux-roues (motorisés ou non). 

Selon l’étude, le trajet représente en moyenne 50 minutes par jour (pratiquement le double en Île-de-France) et selon le moyen de transport, il n’a pas le même impact. 

En effet, alors que la marche est le vélo émettent 0 gramme de CO2 et le métro seulement 25 grammes, la voiture thermique en émet quant à elle 1,9 kilogramme. 

L’impact du télétravail sur les trajets

Depuis 2020, début de la crise sanitaire, le télétravail a permis une baisse du volume des déplacements de 69% et ainsi un impact environnemental réduit de 30%. 

Néanmoins, cet impact, s’il demeure positif, est à nuancer. En effet, le télétravail n’empêche pas ce qu’on appelle les “effets rebonds” : déplacements supplémentaires, relocalisation du domicile, usage de la visioconférence, consommations énergétiques du domicile.

Nos conseils et pratiques écoresponsables à adopter 

#1 : 6 conseils pour une utilisation raisonnée de notre équipement de travail 

Comment réduire l’empreinte de notre matériel ? 

  • En télétravail ou non, utiliser son ordinateur 4 ans au lieu de 2 ans permet d’améliorer de 50% son bilan environnemental ;  

  • En paramétrant les veilles et réglant ses équipements en mode « économie d’énergie » ; 

  • En cas de panne, privilégier la réparation ;

  • Lorsque le matériel ne fonctionne plus, le recycler dans une déchèterie ou chez son revendeur 

Quel matériel utiliser ? 

  • Privilégier un matériel reconditionné :

“Bon à savoir : reconditionné et d’occasion ce n’est pas la même chose ! Un matériel reconditionné signifie qu’il a une durée de vie plus longue car il a été nettoyé, inspecté et testé. De plus, il a une garantie de 2 ans. Tandis qu’un matériel d’occasion est simplement vendu en l’état. 

  • Privilégier une imprimante 3 en 1, qui consomme 50% de fois moins qu’une imprimante, un scanner et un photocopieur. 

#2 : 4 conseils pour se déplacer de façon écoresponsable 

Pour se rendre au travail : 

  • la marche est bien sûr à privilégier car elle est gratuite, bonne pour la santé et surtout respectueuse de l’environnement ; 

  • le vélo !  Sur un trajet en milieu urbain de 5 kilomètres, il est aussi rapide que la voiture. 15 km/h contre 14 km/h pour les véhicules ; 

  • le bus consomme 40 fois moins que la voiture et le coût annuel pour un trajet de 10km par jour est en moyenne de 1000€ en voiture contre 300€ en bus ;

  • la voiture est parfois indispensable, si c’est le cas, le covoiturage est un bon moyen de diminuer l’impact environnemental.

#3 : 7 conseils pour diminuer son empreinte numérique 

Au bureau et à la maison : 

  • se demander si il est vraiment nécessaire d’imprimer ses documents.

Bon à savoir : Un salarié du tertiaire consomme environ 40 kg de papier par an, 25% des documents sont jetés 5 min après leur impression et 16% ne sont même pas lus.

  • lorsque l’on utilise plus un document, on le recycle.

Bon à savoir : Le papier peut se recycler jusqu’à 7 fois, le carton 10 fois.  

Sur son ordinateur : 

  • les e-mails ont un impact suivant leur poids, leur temps de stockage sur le serveur ou leur nombre de destinataires. Il est ainsi recommandé d’utiliser un antispam, de limiter l’envoie de pièces jointes ou encore de ne pas “répondre à tous” ; 

  • lorsque l’on navigue sur internet, pour éviter de consommer trop d’énergie, on ne garde pas ouverts des onglets inutilisés et on utilise des favoris pour limiter les recherches internet ; 

  • privilégier les audios aux vidéos qui consomment plus de bande passante ; 

  • éviter les envois de document par mail en les mettant à disposition sur un serveur partagé ; 

  • utiliser la wifi plus que la 4G et si possible privilégier une connexion filaire. 

m-work et l’environnement 

m-work est un outil qui facilite la flexibilité du travail des collaborateurs entre bureau et télétravail. 

Grâce à l'application m-work, les équipes peuvent facilement s’organiser, planifier des réunions ou simplement se retrouver autour d’un moment de convivialité. 

De plus, l’outil permet à chaque collaborateur télétravaillant occasionnellement ou totalement, d’analyser et comprendre son impact sur l’environnement, notamment grâce au CO2 évité.

Le sujet vous intéresse ? Essayez m-work maintenant !

Par
Célia
Faneau
Le
24/11/2022
Mis à jour le
16/6/22
NOS articles similaires