flexofficecross

👋 Recevez votre guide ultime du flex-office !

Conseils, bonnes pratiques, concepts clés, cas clients et plus !

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Nous vous demandons ces informations pour mieux vous connaître et vous envoyer des emails plus pertinents ! Vous pourrez vous désabonner à tout moment (politique de confidentialité).
header_blog
arrow-left
Voir tous les articles

Retour au bureau vs télétravail : l'ère du travail hybride et ses impacts sur la productivité et l'attractivité des entreprises

Table des matières

Dans le monde du travail actuel, une évolution se dessine clairement : la nécessité renouvelée d’être présent physiquement au travail. Certaines organisations tentent timidement de mettre en oeuvre un retour "imposé" sur le lieu de travail. Toutefois, la plupart des entreprises ont saisi qu'obliger les collaborateurs à renoncer au télétravail les rendrait beaucoup moins attractives.

Le géant bancaire Goldman Sachs à New York réaffirme l'importance de la présence sur site 5 jours par semaine de ses salariés. À l'inverse, des organisations comme Zoom, pionnier du télétravail, se dirigent vers un mode de travail hybride.

Cette transition vers le modèle hybride révèle une transformation profonde de la compréhension de la productivité. Elle met en lumière le besoin croissant des entreprises de revitaliser les liens entre salariés et de renforcer la cohésion d'équipe. Mais pourquoi les entreprises semblent-elles être plus  réfractaires qu'avant au télétravail ?

L’attrait du « full remote » est-il en déclin ?

D'après une étude menée par le responsable de la Data Science chez Azdun en 2022, 18% des offres d'emploi étaient destinées à des postes entièrement en télétravail. Cette proportion n'était que de  10% l'année suivante.

Cette baisse s'explique par plusieurs facteurs. Les dirigeants et ressources humaines cherchent à éliminer la formation d’inégalités entre les employés qui travaillent sur site et ceux qui travaillent en télétravail.

En effet, le télétravail est aujourd'hui perçu comme un avantage dans l'organisation du temps de travail. Or toute l'entreprise ne peut pas forcément travailler à distance, créant sur le long terme des frustrations sur les conditions de travail.

‍Parallèlement, une préférence pour le travail en présentiel se dessine chez les jeunes générations. Elles y voient une opportunité d'élargir leur réseau et d'assimiler de nouvelles compétences de manière plus efficace. Face à ces attentes, les entreprises sont amenées à adopter une approche hybride pour attirer et retenir les talents émergents.

Une récente étude de l'université Stanford s'est intéressée à la productivité des télétravailleurs. Elle enregistre, pour les personnes en 100% télétravail, une baisse de 10 à 20% de l'efficacité au travail.

Face à cette réalité, les sociétés américaines s'orientent vers des solutions plus nuancées. Le modèle hybride en est une. Elles envisagent même le retour à un modèle entièrement en présentiel pour certains cadres, afin de faciliter la prise de décisions.

Dans le même temps, une étude de l'OCDE de juillet 2023 indique que le pic de productivité serait atteint en mode hybride. Plus précisément avec un à deux jours de télétravail par semaine. Cette découverte explique l'intérêt croissant des entreprises pour le modèle hybride.

Le mouvement vers le retour du travail au bureau ne remet donc pas en cause le télétravail dans son ensemble. Il interroge surtout la viabilité du mode de travail 100% en distanciel.

Le retour au bureau – une volonté croissante de la part des organisations

À la suite de la pandémie, 72 % des entreprises à travers le monde souhaitent le retour en présentiel de leurs salariés. De nombreuses organisations constatent une perte de sentiment d'appartenance et une baisse de créativité. Ces deux éléments sont en effet vivifiés par l'interaction directe entre collègues.

Certains, comme Mark Zuckerberg, soulignent que le travail « full remote » n'est pas efficace. Il affirme par exemple que « les ingénieurs obtiennent de meilleurs résultats lorsqu’ils travaillent au contact de leurs collègues au moins trois jours par semaine ».  

Les entreprises redoublent donc d'efforts pour encourager un retour au bureau. Pour cela, des initiatives attrayantes sont mises en place, telles que des cours de sport, ou encore la mise à disposition de services de garderie. Des récompenses sont également proposées.

Alors que le débat sur l'importance du travail en présentiel pour la productivité persiste, le paysage actuel témoigne d'une réalité plus complexe.

La productivité ne dépend pas uniquement du lieu de travail, mais de la manière dont le travail est organisé et géré. Les entreprises qui adoptent le modèle hybride trouvent des moyens innovants pour booster l'efficacité, sans exiger une présence au bureau à temps plein.

Le modèle de travail hybride prouve son efficacité en France

Le « full remote » - 100% télétravail - est un phénomène marginal en France. Selon une enquête datant de février 2023 menée par le consortium Future Forum, seulement 8 % des cadres en France travaillent entièrement à distance. C'est beaucoup moins que les 23% aux États-Unis, alors que les Français ont davantage recours au travail à distance.

Dans le cadre d'un modèle hybride, les travailleurs français profitent des bienfaits du télétravail. On peut mentionner notamment la diminution des déplacements, une flexibilité accrue et un meilleur équilibre travail-vie personnelle.

Le tout en bénéficiant des atouts du travail sur site. On peut citer l'accès aux ressources physiques de l'entreprise et une interaction sociale renforcée avec leurs collègues.

Les travailleurs français reconnaissent les bénéfices du modèle hybride, à la fois pour leur propre bien-être et pour l'efficacité de leur entreprise. En effet, l’approche hybride semble renforcer l'attachement des employés à leur entreprise. Un aspect crucial pour le bien-être des salariés et l’augmentation de la productivité de l’entreprise.

Le travail hybride : l’équilibre optimal difficile à atteindre ?

Un rapport récent de XY Sense indique que plus d'un tiers des bureaux d'entreprises dans le monde restent vides toute la semaine. Cette statistique souligne que les entreprises peinent à trouver une organisation efficace et un équilibre entre télétravail et présence au bureau, tout en préservant une productivité optimale.

En effet, pour garantir une efficacité au travail optimale avec un mode hybride, les entreprises doivent continuellement évaluer l'utilisation de leurs bureaux. Cela afin d'adapter et optimiser leur mode de travail hybride.

Elles doivent trouver des moyens de promouvoir le travail en présentiel afin de favoriser la collaboration entre les travailleurs et la créativité. Le tout en offrant la flexibilité que le travail à distance permet.

Ainsi, recourir à des solutions de planning procure un double avantage.

En premier lieu, celui de permettre aux équipes de s'organiser pour se rendre conjointement au bureau et ainsi renforcer le lien social.

En second lieu, les données récoltées permettent d'identifier les optimisations envisageables en matière d'environnement de travail. Par exemple, organiser la rotation de certaines équipes sur des jours définis ou roulant, adapter le nombre de salles de réunion, etc.

Découvrez m-work pour organiser le travail hybride

En conclusion....

En conclusion, que ce soit Outre-Atlantique ou en France, le travail hybride semble s'imposer comme la nouvelle norme. En conjuguant les avantages du présentiel et du distanciel, ce mode de travail semble en effet être le meilleur des deux mondes. Il y a fort à parier que durant les prochaines années Les entreprises continueront d'ajuster leurs stratégies. Avec comme objectif final de trouver l'équilibre idéal répondant à la fois aux besoins de productivité et aux attentes des salariés.

À quoi ressemblera le travail en 2024 et après ?

leadmagnet

Cet année, quelles évolutions dans le monde du travail avons-nous identifiées ? 

À travers les échanges quotidiens avec des professionnels RH, managers et employés, nous avons observé des tendances clés que nous explorons dans ce document.

Télécharger le livre blanc

On vous recommande