Salle de réunion
Culture & Engagement

Flex office et travail hybride : les bureaux d’entreprises à l’ancienne, c’est fini !  

Par
Louis
le
28/10/2022

Avec l’essor du télétravail, de nombreux locaux d’entreprises se retrouvent vidés de leurs employés. Les travailleurs alternant entre présentiel et télétravail, ils ne sont plus aussi présents au sein des bureaux qu’auparavant. 

Anne Delattre, chef de projet Workplace and Change ajoute à ce sujet “qu’entre les réunions, les RTT, les congés et le télétravail, un bureau reste inoccupé 40 % du temps”. 

En parallèle de cette baisse de fréquentation, de plus en plus de tiers-lieux de travail se développent notamment les espaces de coworking

Beaucoup d'entreprises se questionnent alors sur la superficie et l’utilité de leurs locaux.

La tentation de réduire son nombre de mètres carrés est forte, car cela permet de réduire grandement ses coûts fixes liés à la gestion locative. Cependant, le besoin de se retrouver et de travailler ensemble n’a jamais été aussi fort que depuis la démocratisation du télétravail. 

L’avènement du travail hybride signe-t-il la fin des bureaux tels que nous les avons toujours connus ?

Vers une modification de l’organisation physique des bureaux d’entreprise 

La tendance actuelle et future est aux espaces collaboratifs. Ceux-ci permettent d’échanger au mieux entre collaborateurs et favorisent la productivité globale.

Image de tours dans le quartier de la Défense

A contrario, les bureaux individuels étant plus souvent désertés, ils connaissent un déclin. Les travailleurs ne se rendant plus aussi souvent au bureau, ce sont des espaces qui restent souvent vides et inoccupés. À titre d’exemple, Mark Zuckerberg a récemment annoncé que la moitié des salariés de Facebook travailleront en full remote d’ici 5 ans. 

Cette baisse de fréquentation représente une véritable opportunité pour les entreprises de réduire leurs coûts. Dans le quartier de la Défense, 1m² de bureau équivaut en moyenne à 540 € par an (hors taxes et charges) et les baux quant à eux ont une durée moyenne de 5 à 6 ans, ne fournissant pas la flexibilité requise.

Afin de mieux organiser les espaces et de réduire le nombre de postes vacants, de plus en plus d’entreprises adoptent le flex office. Le flex office est une méthode d’organisation des espaces de travail. En n'attribuant plus un poste de travail à chaque salarié, cette méthode permet de réduire en moyenne de 20 à 30 % sa surface en bureau. Ainsi avec le flex office, les locaux de l’entreprise offrent différents espaces de travail, permettant aux salariés de s’installer où ils le souhaitent.   

Les espaces de travail sont alors repensés pour s’adapter aux nouveaux enjeux du travail hybride. Avec le télétravail, les locaux de l’entreprise ne sont plus les seuls lieux depuis lesquels les salariés travaillent. Par conséquent, ils n’ont plus comme seule mission d’être des espaces à proprement dit de travail, ce sont désormais des lieux de rencontre, d’échange et de convivialité. 

Espace collaboratif

Les installations évoluent alors. Désormais une plus grande partie des bureaux est consacrée à la réception de clients. Les salles de réunions sont de plus en plus nombreuses et mieux équipées en matériel informatique afin de permettre des réunions avec des collaborateurs à distance. Selon une étude menée par la start-up Fleet, plus de 52% des entreprises interrogées ont ainsi déclaré, en janvier dernier, vouloir équiper et renouveler leur matériel informatique. 

Il est désormais fréquent de croiser au sein de bureaux des “call rooms” qui permettent aux employés de passer des appels ou assister à des réunions sans déranger leurs collègues. De même, les salles de réunions sont équipées d'écrans adaptés aux services de visioconférence comme Teams ou Google Meet. 

Cuisine d'entreprise

Avec l’important développement du télétravail, nombreuses sont les cantines d’entreprises qui ferment leurs portes. La baisse de la fréquentation des bureaux contraint certains prestataires à abandonner leur activité, par manque de clients. D’autres au contraire réaménagent leur offre afin de faire face à ce changement. Le bureau étant devenu un lieu de convivialité et de rencontre, il n’est plus question de manger un sandwich sur le pouce. En effet, quand les salariés se rendent au bureau, c'est avant tout pour se retrouver. Les cantines d’entreprises doivent désormais proposer une offre variée et de qualité afin de proposer un service digne d’un restaurant. 

Avec la généralisation progressive du travail hybride, certaines sociétés proposent à leurs salariés de travailler quand ils le souhaitent depuis des espaces de coworking. Ce sont des espaces de travail qui peuvent être réservés de manière ponctuelle afin d’y travailler seul ou bien avec des collègues. Généralement, les entreprises qui le proposent à leurs salariés, distribuent un forfait mensuel pour qu’ils puissent effectuer leurs réservations. 

Enfin, la crise environnementale que nous traversons nous oblige à adopter des modes de consommation plus durables et propres, notamment en matière d’énergie. Selon la 3e enquête sur le climat de la Banque européenne d’investissement, la situation environnementale et la récente épidémie du Covid ont réaffirmé la conscience écologique des populations. 

Les salariés sont ainsi de plus en plus nombreux à souhaiter un environnement de travail plus respectueux de l’environnement. Pour cela, les locaux et bâtiments devront être pensés et conçus avec des matériaux durables et favoriser un confort thermique sans mode de chauffage ou de climatisation.  

À propos de m-work

Les espaces de travail sont voués à évoluer afin de faire face aux nouveaux défis du travail hybride. Le bureau est devenu un lieu de rencontre et de convivialité. Il n’est plus seulement le lieu depuis lequel on travaille, il est désormais bien plus. Afin de favoriser la rencontre et l’échange sur le lieu de travail, il est bon d'adopter des outils adaptés. m-work est l’un de ces outils. m-work est une application logicielle de gestion du télétravail. Elle permet à l’ensemble des collaborateurs d’organiser leur venue et leur télétravail et favorise la cohésion d’équipe

Pour en savoir plus, cliquez ici ! 

Par
Louis
Guignard
Le
28/10/2022
Mis à jour le
5/10/22
NOS articles similaires