Solution
Par
Clémentine
Delbreil

Les écogestes à adopter au bureau

17/9/2021

Et si on agissait ensemble ? Comme chaque année, la Semaine européenne du développement durable peut permettre de rappeler à chacun l’importance de notre impact sur l’environnement. À cette occasion, chez m-work on vous propose une petite piqûre de rappel des éco-gestes à adopter au bureau !

Optimiser vos e-mails

En 2020, le nombre total d’emails envoyés et reçus dans le monde était de plus de 306,4 milliards.

Si les mails restent le moyen de communication par excellence du monde de l’entreprise, ce n’est pas sans conséquences … En effet, pour chaque e-mail stocké, dix grammes de CO2 sont générés par an. Or, chaque Français stocke entre 10 000 et 50 000 e-mails non lus. On vous laisse faire le calcul !

La conclusion est simple : limitez l’envoi de mails inutiles. Vous souhaitez transférer un fichier à votre collègue de bureau ? Oubliez WeTransfer et utilisez une bonne vieille clé USB ! 

Enfin, concernant les quelques centaines de mails non lus que vous avez accumulées dans votre boîte mail, rassurez-vous. Vous n’aurez pas nécessairement à faire le tri manuellement : il existe des solutions. Notre conseil ? Chez m-work, on adore la solution Cleanfox. Leur application vous permet gratuitement de supprimer les spams, les newsletters de votre boîte mail, et même le mails qui y sont accumulés depuis des mois ou des années.

Mieux utiliser l’imprimante

En France, chaque salarié imprime environ 28 pages par jour, ce qui, soit 70 kg de papier chaque année. Sur ces 28 pages, 1 quart des documents imprimés est jeté 5 minutes après son impression, parfois sans être lu. 

On vous l’accorde, l’imprimante est une invention formidable et, ô combien pratique. Pourtant ces chiffres sont édifiants. Ce gaspillage d’encre et de papier peut, heureusement, être aisément éviter. Le bon réflexe est de réduire vos impression, d’imprimer en noir et blanc au maximum et surtout de penser à imprimer en recto-verso. 

Bien choisir votre moteur de recherche

Et si, là encore, il y avait une solution davantage en accord avec vos valeurs ? On a tous tendance à choisir la facilité en matière de moteur de recherche. Cependant les alternatives ne manquent pas dans ce secteur. De nombreuses innovateurs ont créé pour nous des moyens de limiter notre impact en surfant sur le web … Et parfois même de faire des bonnes actions ! Le tout, sans rien changer, si ce n’est votre moteur de recherche. Chez m-work on a eu un coup de coeur pour Ecosia, le moteur de recherche qui plante des arbres. Plus vous faites de recherches, plus ils plantent d’arbres. Le plus ? Ecosia reverse 80 % de ses bénéfices à des associations à but non lucratif qui œuvrent pour la reforestation.

Vous pouvez également opter pour Lilo, un moteur de recherche solidaire qui finance des projets sociaux et environnementaux, choisis par les internautes.

Limiter votre consommation d’énergie

La consommation d'électricité des personnes travaillant en bureau, représenterait 25 % de la consommation totale en électricité du secteur tertiaire.

Comme à la maison, il convient de faire attention à notre consommation énergétique. Comment ? Adopter des gestes simples tels que configurer votre écran pour qu’il se mette en veille rapidement. Lorsque vous quittez le bureau pour 1 heure, pensez toujours à éteindre votre ordinateur. Au moment de rentrer chez vous, veillez à bien débrancher toutes les prises autour de vous : imprimante, ordinateur, etc. Le soir, c’est aussi l’occasion de bien fermer les volets pour conserver la chaleur. Autre chose importante: ne l’oubliez pas, l’hiver, la température du chauffage ne doit jamais dépasser les 18 degrés. Le chauffage comme la clim sont des équipements extrêmement énergivores qu’il convient d’utiliser avec modération.

De plus, pour limiter votre consommation énergétique, prenez soin de vos équipements informatiques. Votre ordinateur est cassé ? Réparez-le ! Plus vous augmentez la durée de vie de ceux-ci, plus vous limitez votre impact. Enfin, on ne le dira jamais assez : achetez de seconde main et redonnez vie à des objets. Vous participerez à l’économie circulaire !

Faire attention à votre alimentation

Ce n’est plus un secret : notre alimentation a des conséquences directes sur notre environnement. Au bureau également, il est plus responsable de surveiller votre alimentation. Que vous alliez à la cafétéria, que vous rameniez vos plats ou que vous soyez adepte des livraisons de repas, vous pouvez faire les bons choix ! Nos conseils ? Vous pouvez, tout d’abord, limiter votre consommation de viande. D’autre part, vous pouvez éviter le gaspillage alimentaire en pensant par exemple aux doggy bags. 

Appliquer les méthode du « Zero Waste »

Cette politique du « zéro déchet » peut limiter considérablement votre impact. Comment ? Grâce à des gestes très simples. Tout d’abord, on oublie le plastique à usage unique. Fini les bouteilles d’eau en plastique ! 5 000 milliards de morceaux de plastique flottent déjà dans nos océans. Ainsi, il est grand temps d’investir dans des gourdes et des mugs. Pensez également à apporter votre vaisselle, vos couverts, votre lunch box et votre tote bag pour transporter et déguster votre repas. De petits gestes très faciles à mettre en place !

Concernant vos déchets, si ce n’est pas déjà fait, pensez au tri sélectif. Si vous avez de l’espace vous pouvez aussi réfléchir à la mise en place d’un composte pour revaloriser vos déchets.

Végétaliser votre bureau

On sait que vous adorez la fausse plante en plastique sur votre bureau… Mais, là encore, vous pourriez opter pour une solution plus saine ! Oubliez les purificateurs d’air de l’industrie qui libèrent des particules chimiques dans l’environnement. Il existe de nombreuses plantes dépolluantes qui peuvent assainir naturellement votre environnement de travail. Celles-ci capturent les toxines dans l’air. En plus, la NASA s’est permise de publier pour vous une liste des meilleures plantes dépolluantes. On vous laisse les découvrir.

Limiter vos déplacements et opter pour un moyen de transport éco-responsable

En 2019, l'usage des transports représentait 32 % de la consommation énergétique finale. 

Tenir compte de ces chiffres, c’est avant tout limiter nos déplacements. Si vous n’avez pas le choix, optez pour des solutions plus responsables, comme les transports en commun ou le covoiturage par exemple. L’idéal reste le vélo ou la marche si vous en avez la possibilité.

Enfin, le plus responsable reste de privilégier au maximum le télétravail pour limiter votre impact sur l’environnement. 


Limiter notre impact sur l’environnement, tout en vous garantissant des conditions de travail optimales, c’est la promesse de m-work. Notre solution vous offre un outil clé en main du télétravail, de la planification à la mise à disposition d’espaces au plus près de vos collaborateurs. Nous vous permettons de mesurer votre impact sur l’environnement au quotidien. Le sujet vous intéresse ? Découvrez nos solutions.


Par
Clémentine
Delbreil
Le
17/9/2021