Photo du logo de BNP Paribas de de ses bureaux, respectant sa démarche "Smart Work" en mode hybride

BNP Paribas signe une charte européenne sur le télétravail

Par
Célia
le
28/12/2022

Le 6 avril 2022, BNP Paribas (en accord avec le comité européen, la direction, les représentants des salariés et ceux des fédérations) a signé une charte européenne sur le télétravail.

Cet accord entre dans le cadre de la transformation des modes de travail et de sa démarche de “Smart working”.

Découvrez toutes les particularités de sa démarche et les modalités de la charte dans la suite de l’article !

La démarche “Smart working” de BNP Paribas

Avant toute chose, c’est quoi le “Smart working” ?

Pour faire simple, c’est un concept qui bouleverse l’organisation traditionnelle du travail en misant sur les technologies et la flexibilité, afin de révolutionner nos modèles de travail actuels.  

C’est notamment en partie grâce à cette démarche que BNP Paribas figure pour la neuvième année consécutive dans le “Top Employer Europe” 2022.

Depuis plusieurs années et encore plus depuis la crise sanitaire, BNP Paribas essaie de s’adapter aux nouveaux modes de travail.

“Avec la crise sanitaire, le monde du travail s’est profondément transformé et les attentes et aspirations des collaborateurs ont fortement évolué. L’ expérience collaborateur  a pris toute sa place dans les critères de choix des candidats désireux de rejoindre une nouvelle entreprise, de contribuer à un nouveau projet. Le Groupe déploie dans tous ses métiers une démarche de Smart Working qui fait bouger les lignes", témoigne BNP Paribas sur son site web.

Les 4 objectifs de cette charte de télétravail

Le 6 avril dernier, BNP Paribas a signé une charte de télétravail européenne avec 4 missions majeures :

  1. L’équilibre vie professionnelle / vie privée des collaborateurs

Les équipes RH du groupe accompagnent les collaborateurs dans leur répartition des “temps de vie” entre travail et vie personnelle.

Lire aussi : L’impact du télétravail sur l’équilibre vie professionnelle / vie privée

  1. La poursuite par l’entreprise de l’évolution des espaces de travail

“Nous travaillons aussi bien dans les locaux de l’entreprise (notamment dans des espaces nomades et des lieux collaboratifs dédiés) qu’à domicile. Cette « hybridation » de nos façons de travailler transforme nos interactions avec nos collègues et nous amène à adapter nos espaces de travail”, ajoute BNP Paribas sur son site web.

Lire aussi : Les 3 raisons de créer un espace collaboratif au sein de votre bureaux

  1. La modernisation des organisations du travail

BNP Paribas a fait le choix de proposer à ses collaborateurs plus de souplesse et d'équilibre, en proposant des formules pouvant aller jusqu’à 50% de télétravail.

Ces formules reposent ainsi sur une confiance renforcée entre les managers et les collaborateurs.

Lire aussi : Pourquoi les managers doivent faire confiance à leurs salariés en 2022 ?

  1. La prévention des risques psychosociaux liés au télétravail

Les problématiques qui touchent aux bien-être des collaborateurs, notamment le droit à la déconnexion, font l’objet d’une attention particulière de la part des managers et RH.

De nombreuses ressources internes et externes sont ainsi mises à la disposition des collaborateurs : médecine du travail, accompagnement social au travail, soutien psychologique externe, etc.

Lire aussi : Le droit à la déconnexion

Que contient cette nouvelle charte de télétravail ?

  1. Les modalités de télétravail conclues dans la charte

Le groupe propose plusieurs formules de télétravail au choix :

  • 1 jour de télétravail par semaine
  • ou 2 jours de télétravail par semaine
  • ou 2,5 jours de télétravail par semaine
  • ou un rythme exclusivement organisé sous forme de jours flexibles

Ces formules s’appliquent à l'ensemble des 132 000 collaborateurs répartis dans 22 pays européens.

Le groupe prime ainsi sur une organisation flexible et laissant de l’autonomie aux collaborateurs.

Cependant, voici  les contraintes qu’ils doivent respecter :

  • Un maximum de 50% des jours travaillés seront réalisés en télétravail ;
  • Une demi journée minimale de présence sur site par semaine ;
  • Les jours télétravaillés seront réalisés par journée entière uniquement et non demi-journée ;
  • Le lieu de télétravail demeure par principe le lieu de résidence principale du collaborateur

  1. Les modalités d'indemnisation

Les modalités d’indemnisation des collaborateurs en télétravail apparaissent dans cette nouvelle charte et sont les suivantes.  

Il a été décidé de surpasser le barème URSSAF qui accorde 10 euros par mois pour un jour sur 5 télétravaillés.

L’indemnité est en effet fixée à 20 euros et ceux même pour le choix d’une formule de 2,5 jours télétravaillés par semaine.

De plus, l’entreprise fournira aux collaborateurs les équipements dont ils manquent, notamment un ordinateur portable et une solution téléphonique.

m-work et le télétravail

m-work est une solution qui permet d’organiser le travail hybride rapidement et simplement.

En effet, les équipes peuvent savoir en avance quels collaborateurs seront sur site ou en télétravail.

La solution m-work permet notamment aux entreprises de garder une cohésion d’équipe et une expérience collaborateur forte, en mode hybride.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez notre solution.

Par
Célia
Faneau
Le
28/12/2022
Mis à jour le
28/4/22
NOS articles similaires