Recherche d'emploi avec du télétravail via des plateformes d'embauche
Flex-office et bureau

Télétravail : quels sont les secteurs qui recrutent le plus ?

Par
Louis
le
5/10/2022

Le télétravail séduit de plus en plus de travailleurs. Aujourd’hui, en France, 1 salarié sur 3 télétravaille de façon régulière et plus 3 millions d’indépendants travaillent depuis chez eux au moins 1 jour par semaine. Ce chiffre a explosé à la suite des nombreux confinements que nous avons connus et qui ont popularisé cette nouvelle manière de travailler. 

Cependant, avec l’assouplissement des mesures sanitaires, de nombreuses entreprises ont fait le choix de retourner à leur méthode de travail traditionnelle en obligeant le retour à 100% au bureau. 

Les salariés quant à eux souhaitent, à plus de 64%, voir la pratique du télétravail se démocratiser davantage. Pour certains, le télétravail est devenu un critère primordial  dans le processus de recherche d’emploi. Désormais, ils ne se voient plus accepter un poste qui ne proposerait pas de télétravail. 

Dans cet article, nous allons nous intéresser aux secteurs qui pratiquent le plus de télétravail, et constater que certains facteurs comme la localisation, le niveau d’ancienneté… peuvent aussi se révéler déterminants. 

        1) Le Secteur 🎯

La nature du secteur influe fortement sur l’accès au télétravail. Certes, la loi laisse libre recours aux entreprises de mettre en place le télétravail au sein de leur structure ou non. Mais dans les faits, certains secteurs s’y prêtent plus que d’autres. 

En France, le télétravail est nettement démocratisé dans les secteurs de l’information et de la communication, ainsi que dans les activités financières et d’assurances. L’agriculture ou bien encore la restauration et l’hébergement sont des secteurs dans lesquels il est plus difficile et peu judicieux de le mettre en place.

        2) La Taille de l’entreprise 🏢

La taille de l’entreprise peut jouer un rôle notable. On remarque dans les entreprises de plus de 500 salariés que le télétravail est deux fois plus répandu que dans les structures inférieures à 50 salariés. Le besoin de se rencontrer et de travailler dans le même espace est généralement plus important pour les entreprises de petite taille généralement plus jeunes. 

        3) La Localisation géographique 🗺️

Certaines régions pratiquent davantage le télétravail que d’autres. C’est notamment le cas de l’Île-de-France qui télétravaille en moyenne 2 fois plus que le reste de la France. Cela peut s’expliquer par des temps de déplacement importants notamment, et la présence de davantage de métiers tertiaires.

        4) Le niveau hiérarchique au sein de l’entreprise 🥇

Les cadres télétravaillent 3 à 4 fois plus que les professions intermédiaires. Leur position au sein de l’entreprise fait qu’ils ne sont généralement pas soumis à des quotas de jours de télétravail. Ils peuvent alors plus facilement choisir les jours  durant lesquels ils préfèrent travailler en dehors des locaux de l’entreprise.

        5) Le sexe ♀️♂️

Rassurez-vous, le sexe n’est pas un critère d’accès au télétravail. Cependant, on remarque que les hommes ont très légèrement recours au télétravail plus souvent que les femmes. Cela s’explique du fait de leur position hiérarchique qui est, encore aujourd’hui, en moyenne plus élevée que celle de leurs consœurs. 

        6) L'Âge 📈

L’âge est un facteur qui influe généralement la façon dont on souhaite s’organiser et travailler. En effet, les jeunes télétravaillent en moyenne 1,3 fois plus que les plus de 40 ans. Ils apprécient davantage la possibilité de travailler dans leur confort, depuis leur domicile, que les plus de 40 ans qui eux sont plus habitués à se rendre au bureau pour télétravailler. Ils sont également plus à l’aise avec les outils technologiques.

        7) La Nature du Contrat de Travail 📝

Bien évidemment, la nature du contrat de travail joue un rôle majeur pour l’exercice du télétravail. Les stages, les contrats d'intérim et d’apprentissage ont moins souvent accès au télétravail du fait de leur moindre ancienneté contrairement à des CDD et CDI. 

        8) Le temps de travail 🕰️

Les salariés travaillant à temps plein sont logiquement plus susceptibles de télétravailler que des salariés à temps partiel qui sont, de fait, déjà naturellement moins présents dans les bureaux.

        9) Le type de secteur (public/privé) 🔒

Plus haut, nous avons vu qu’il y avait de grandes disparités entre les secteurs d’activités. Le secteur privé est plus favorable à la mise en place du télétravail que le secteur public, mais il existe cependant de grandes disparités au sein du public. En effet, la fonction publique d’État télétravaille en moyenne 6 fois plus que la fonction publique territoriale et hospitalière. 

         10) Le métier 👷🏼

Le télétravail n’est pas bénéfique à l’ensemble des corps de métiers ;certains s’y prêtent plus que d’autres. Les cadres commerciaux, les ingénieurs commerciaux ou encore les attachés commerciaux sont des postes où l’exercice du télétravail peut être vecteur de productivité. Les métiers des travaux publics, des arts et du spectacle sont des métiers de terrain, qui nécessitent une présence sur site.

Ainsi, si vous souhaitez avoir accès au télétravail, certains secteurs, tailles d’entreprise et types de métier sont à privilégier ! En tous les cas, organiser ce mode de travail demeure indispensable pour bien s’intégrer et connaître ses collègues.

m-work est une solution de gestion du télétravail. L’app logiciel organise la pratique du télétravail au sein d'entreprises de divers secteurs comme dans la recherche ou bien dans l’univers bancaire. Grâce à l’app, il devient aisé de déclarer ses jours de télétravail et de connaître la semaine hybride de ses collaborateurs. De plus, l’outil partage ces données aux équipes RH qui peuvent ainsi déclarer le télétravail de leurs salariés aux autorités légales. 

Pour en savoir plus et découvrir la solution, retrouvez-nous sur notre site !

Par
Louis
Guignard
Le
5/10/2022
Mis à jour le
1/9/22
NOS articles similaires