Photo de collaborateurs dans une environnement de travail de confiance, grâce au management par la confiance.
Culture & Engagement

Comment instaurer le management par la confiance en mode hybride ? 

Par
Célia
le
24/5/2022

Depuis la crise sanitaire, les modèles de travail ont été bouleversés et les relations collaborateurs / managers ont elles aussi dû évoluer. 

Or, le management par la confiance semble être la solution idéale pour gérer ses équipes à distance

En effet, la confiance permet de motiver, engager, innover ou encore favoriser le bien-être des collaborateurs

Voici 4 bonnes pratiques à appliquer pour mettre en place le management par le confiance au sein de son entreprise !

Qu’est-ce que le management par la confiance ? 

Comme son nom l’indique, le management par la confiance implique une confiance mutuelle entre un manager et ses collaborateurs. 

C’est un principe qui, avec la démocratisation du télétravail, est plus adapté que le traditionnel “management par le contrôle”.

En effet, le management par la confiance suppose autonomie, prise de décision,  responsabilité des collaborateurs et accompagnement du manager. 

De plus, près de 70% des 18-30 ans, ont pour priorité l’aide et la confiance de leur manager, selon le baromètre de À Compétence Égale.

Lire aussi : Les 3 bouleversements du rôle des managers en mode hybride

4 conseils pour instaurer le management par la confiance au sein de son entreprise 

#1 : La confiance par la responsabilisation 

L’un des principes majeures du management par la confiance est de permettre aux collaborateurs de prendre des responsabilités, tout simplement en leur accordant votre confiance. 

En effet, à distance, les collaborateurs doivent être capables de réaliser des tâches aussi bien qu’au bureau et de prendre des initiatives.

Voici quelques pistes pour responsabiliser les collaborateurs à distance : 

  • Définir le niveau d'autonomie optimal pour chaque collaborateur 

Par exemple, le manager et son collaborateur pourront définir ensemble la fréquence, le lieu et les horaires de leurs points/appels, en fonction des tâches à réalisées. 

  • Avoir confiance en son collaborateur

On ne le redira jamais assez dans cet article, à distance, le manager devra avoir confiance en le travail que fournit son collaborateur. 

  • Lâcher prise

Le manager devra laisser le collaborateur travailler seul et hors du bureau, sans le submerger de messages, appels ou mails. 

  • Encourager le collaborateur

Dès les premiers signes de réussite ou d'accomplissement d’une mission, le manager pourra accompagner le collaborateur et l’encourager dans la réalisation de ses missions. 

En revanche, le manager devra par exemple éviter de lui fixer des objectifs inatteignables, de le laisser totalement livré à lui-même ou encore de déléguer pour ensuite reprendre le travail de son collaborateur. 

#2 : La confiance par des objectifs 

Auparavant le manager occupait un rôle de contrôle et de vérification des tâches. ‍En effet, au bureau, l’autonomie des collaborateurs est limitée de par la proximité physique avec le manager. 

Or en télétravail, le manager gère désormais les interactions entre les membres de son équipe à distance. Il occupe ainsi un rôle de facilitateur et doit avoir une entière confiance en ses collaborateurs. 

Ainsi, faire confiance à son collaborateur implique de lui attribuer des objectifs réalisables autant professionnels que personnels. 

Premièrement, les objectifs professionnels que le collaborateur et son manager définissent ensemble, permettent de créer un lien de confiance solide entre eux. 

D’autre part, les objectifs doivent dans l’idéal être en adéquation avec des objectifs personnels. Il pourra s’agir de confier des tâches de gestion afin de développer l’envie d’un collaborateur d’apprendre à manager une équipe.

L’entreprise pourra ainsi mettre en place des formations ou des cours de développement personnels afin de permettre au collaborateur de définir ses objectifs et ainsi d’évoluer en interne. 

Il s’agit là de créer des liens de proximité afin de connaître les attentes autant professionnelles que personnelles du collaborateur. 

Les objectifs ainsi équilibrés, permettront de favoriser le climat de confiance établi entre eux. 

#3 : La confiance par la reconnaissance 

D’après le baromètre Odoxa, seulement 11% des salariés français estiment recevoir les feed-back positifs et de la reconnaissance. 

Or, montrer à vos collaborateurs de la reconnaissance est un levier essentiel à la fidélisation, la motivation et au développement d’une relation de confiance. 

Pour cela, rien de plus simple : il faut le dire régulièrement. Par exemple, un manager pourra, en donnant une mission à un collaborateur, lui dire : “Je te fais confiance”

Par la suite, le manager devra mettre en avant les réussites de chacun de ses collaborateurs et ainsi montrer sa reconnaissance.  

La reconnaissance sera maximale pour le collaborateurs lorsque le manager le félicite en public, à un moment inattendu ou encore en faisant participer les autres membres de l’équipe.  

De plus, lui montrer de la reconnaissance en public inspirera les autres collaborateurs et amplifiera un climat de confiance au sein de l’équipe.

#4 : La confiance par l’exemplarité 

Le management par la confiance implique une confiance réciproque des collaborateurs et des managers. 

En premier lieu, le rôle du manager est de donner sa confiance à ses collaborateurs, par son exemplarité et son comportement.

En effet, c’est en étant lui-même exemplaire sur les qualités qu’il attend de ses équipes, que s’installera sa légitimité et la confiance.  

Il s’agira ensuite de créer un climat de sécurité au sein de l’équipe, en autorisant à ses collaborateurs une période d’ajustement, de test et d’erreurs. 

Par la suite, chaque collaborateur, plus autonome, authentique et sûr de lui, pourra à son tour accorder sa confiance à son manager. 

Lire aussi : Pourquoi les managers doivent faire confiance à leurs salariés en 2022 ?

m-work et le management hybride

La solution m-work permet de favoriser la flexibilité du travail tout en gardant une organisation efficace et des collaborateurs engagés. Grâce à une application simple et ludique, les équipes peuvent facilement s’organiser, et retrouver en quelques clics les bonnes personnes au bon endroit au bon moment.

Le sujet vous intéresse ? Essayez m-work maintenant !

Par
Célia
Faneau
Le
24/5/2022
Mis à jour le
24/5/22
NOS articles similaires