Travail asynchrone
Flex-office et bureau

L’émergence du travail asynchrone‍

Par
Louis
le
25/11/2022

En quelques années, le télétravail est rapidement devenu un standard incontournable sur le marché du travail. Selon le baromètre Télétravail et Organisations hybrides 2022 de Malakoff Humanis, plus de 38% des salariés ont eu recours au télétravail lors de l’année 2021. Avec l’important développement du travail hybride, de nouvelles formes de travail ont vu le jour, c'est notamment le cas du travail asynchrone. 

Le travail asynchrone est un mode de fonctionnement qui offre une plus grande autonomie aux travailleurs. Il leur permet ainsi de choisir leurs horaires de travail et de travailler depuis le lieu qu’ils souhaitent. Ce gain de flexibilité est de plus en plus recherché par les salariés qui souhaitent organiser leur vie professionnelle autour de leur vie personnelle et non plus l’inverse.    

En quoi consiste concrètement cette nouvelle méthode de travail ? Quels en sont les bienfaits ?

Travail asynchrone, en quoi ça consiste ?

Afin de mieux comprendre ce qu’est le travail asynchrone, intéressons-nous dans un premier temps au travail synchrone. On appelle travail synchrone toute activité professionnelle pratiquée à des heures fixes ayant un contact direct avec des clients ou bien des collègues. Concrètement, cela signifie travailler “en même temps”.

Les différentes tâches sont alors effectuées sur le lieu de travail durant des horaires imposés. Dans le cas d’un magasin, il s’agit de s’occuper de ses clients de l’ouverture à la fermeture de la boutique. Le personnel de la boutique n’est alors pas libre de choisir ses horaires.  Il en est de même pour un salarié en entreprise qui se doit d’être présent au bureau durant ses horaires de travail afin d’assister à des réunions et répondre à des appels. 

Au contraire, dans le cas du travail asynchrone, le salarié est libre de choisir ses horaires de travail. Il organise alors ses journées de travail comme il le souhaite en fonction de ses contraintes personnelles. Par exemple, il peut décider d’arrêter de travailler en milieu d’après-midi pour s’occuper de ses enfants et reprendre plus tard, une fois que ces derniers sont couchés.  

En France, les entreprises qui offrent la possibilité à leurs salariés de travailler à leur rythme sont encore peu nombreuses. Ce sont généralement des entreprises de petite taille : des start-ups ou PME. 

En effet, selon Eric Gras, spécialiste du marché de l’emploi chez la plateforme de recrutement Indeed, le travail asynchrone en est seulement à ses prémices ; « ce n'est pas ancré, car on a encore en France une forte culture du présentéisme, même à distance, avec des managers qui ont des difficultés à lâcher prise sur les horaires “. Cette méthode de travail est légèrement plus courante dans les pays anglo-saxons de par leurs cultures d’entreprise différentes des nôtres. 

Des horaires décalés pour plus de productivité  ? 

Pour les salariés, cette nouvelle organisation du travail leur permet de mieux gérer leur équilibre de vie. Ils sont désormais maîtres de l’aménagement de leur journée de travail. Ils peuvent ainsi décider de commencer plus tôt ou plus tard leur journée de travail en fonction de leur emploi du temps personnel. 

Le travail asynchrone leur confère une plus grande flexibilité qui s’accompagne d’une plus grande responsabilité. Les salariés étant autonomes et libres de travailler aux horaires qu’ils souhaitent, ceux-ci peuvent alors être tentés de réduire leur quantité de travail. L’entreprise doit par conséquent instaurer une relation de confiance afin de ne pas entacher la productivité globale.  

Cette plus grande liberté dans le choix des horaires permet aux salariés d’augmenter leur productivité sans augmenter leur temps de travail. En effet, certains salariés sont plus productifs, le matin, et d’autres l’après-midi. Avec le travail asynchrone, il leur est dorénavant possible de travailler aux horaires où ils se sentent le plus efficaces.

Lire aussi l'article sur le “Triple Peak Day” ou pourquoi travailler avant de se coucher ?

Pour les entreprises, le travail asynchrone est un bon moyen d’améliorer son attractivité sur le marché de l’emploi. En effet, en proposant aux salariés de travailler quand ils le souhaitent, les entreprises se rendent plus compétitives et augmentent leur chance de recruter des travailleurs qualifiés. 

D’une part, elles élargissent leur périmètre de recherche, ne se privant plus de talents qui vivraient à l’autre bout du monde. D'autre part, en offrant de meilleures conditions salariales, elles sont davantage susceptibles de plaire à leurs futurs employés.

Quels sont les enjeux et limites de cette nouvelle forme de travail ? 

Tout comme pour le télétravail, le travail asynchrone peut être vecteur d’isolement et se révéler nocif pour la santé mentale des individus. La distance physique et relationnelle peut limiter la cohésion d’équipe et le sentiment d’appartenance à l’entreprise. Le risque est alors d’avoir des "burnouts" et "turnovers" en cascade ainsi qu’une baisse de la motivation et de la productivité des salariés. 

Pour y remédier, il est conseillé d’organiser des points hebdomadaires où la présence de tous les membres de l’équipe est obligatoire. Une autre solution est de proposer des séminaires de "team building", afin de souder les liens entre collaborateurs. 

Enfin pour que ce type d’organisation fonctionne durablement, l’entreprise doit mettre en place des moyens de communication adaptés au travail à distance et asynchrone. En effet, la majorité des échanges ayant lieu sous forme de messages ou d’appels téléphoniques, il arrive fréquemment de rencontrer des incompréhensions allant parfois jusqu’au litige. 

Le travail asynchrone : une nouvelle forme de travail

Bien plus qu’une nouvelle façon de travailler, le travail asynchrone incarne l’idée que le travail doit désormais s’organiser autour de la vie personnelle des individus et non plus l’inverse. Il annonce la fin d’une époque marquée par un rigorisme des horaires de travail.

 

Le bien-être des salariés est plus que jamais un facteur clé de réussite et de succès pour l’entreprise. Bien qu’encore peu développé, le travail asynchrone deviendra à son tour une norme incontournable pour les entreprises. 

Néanmoins, comme nous l’avons vu précédemment, celui-ci nécessite la mise en place d’outils de communication adaptés. C’est pour cela que nous avons créé m-work.

m-work est une application logicielle qui permet d’organiser le travail hybride au sein des entreprises. Grâce à m-work, vos équipes peuvent visualiser de manière simple et transparente la présence de leurs collègues, et donc s'organiser pour mieux se retrouver au bureau. 

Pour en savoir plus, cliquez-ici

Par
Louis
Guignard
Le
25/11/2022
Mis à jour le
13/10/22
NOS articles similaires